Toujours les cartes électorales en Midi-Quercy : autres rapprochements

Toujours sous le regard du géographe, ces deux cartes mises en rapport par Hervé Le Bras (Le Monde) qui est démographe et spécialiste des élections.

Regardons le Tarn-et-Garonne, vieille terre « rouge » ;  en fait, radicale-socialiste, plus modérée que révolutionnaire.

Lors du vote au référendum de Maastricht, le département a voté plutôt contre la constitution européenne sauf qu’en se déplaçant vers l’est du Tarn-et-Garonne, la couleur change et montre  une opposition moindre : on passe du bleu (bleu France) au bistre.

La seconde carte, celle des difficultés, montre un gradient de la même eau : l’Ouest et le centre du département sont marqués par des difficultés « graves » : couleur marron ;  quand on se déplace vers l’est du département, vers le Rouergue, la couleur pâlit et dénote des « difficultés plus moyennes ».

Faut-il y voir un rapport entre le vote le Pen (là où les difficultés sont « graves ») et le vote Mélenchon : des difficultés, « moyennes », mais une opposition à l’Europe moins forte ?  Je ne peux que faire des rapprochements : l’analyse ne saurait aller au-delà, mais ces cartes sont intéressantes.

Could create table version :No database selected