Du côté de Segonzac, des enseignements intéressants sur la charte cittaslow à la manière française

Au moment du renouvellement de la labellisation de la commune charentaise, la mairie a demandé à une géographe de faire un travail sur ce label, sur ce qui s’est passé autour de cette charte dans la commune.

Qu’en dire rapidement et en tirer ?

  • une démarche très intéressante (qui a du mal à prendre en France alors qu’il y a plus de 230 communes dans le monde).
  • Une démarche qui peut être banalisée si elle ne se dote pas de projets phares, mobilisateurs qui tranchent
  • une concurrence : tout le monde se dit « commune durable », « projet de qualité »… avec un discours partout identique. Pour s’en distinguer, la charte offre des possibilités mais encore faut-il s’en saisir…
  • l’importance de la mobilisation des habitants, donc, au-delà d’une communication de base, la construction de projets communs et partagés.
  • un réseau français plutôt atone.

Voici les documents rédigés par Justine Lucas que nous remercions pour nous les avoir confiés…

Etat des lieux et enjeux (document texte format doc) Cittaslow, etat des lieux et enjeux : 

Un article plus général sur la démarche cittaslow  (document pdf) JLUCAS-Article-cittaslow

JustineLucas a également consacré son master à cette démarche/

Étiquettes: