Et si on s’intéressait enfin aux techniques réellement innovantes en matière d’énergie

Pendant que le pays Midi-Quercy travaille à la création d’une société locale pour financer l’investissement et la production d’énergie solaire (démarche vertueuse sur le plan financier mais classique sur le plan technique),  le palmarès des Smart Cities (villes intelligentes) a récompensé une solution que nous avions présentée l’année dernière pour rééquiper les chaussées sur l’Aveyron : le stockage de l’énergie et la restitution des surplus via l’hydrogène.

Nous n’avons aucun lien ni aucun intérêt à l’offre de la société sylfen  ; simplement, que ce soit cette offre ou une autre, nous voudrions redire l’intérêt de réellement penser l’innovation (ce qui aurait dû être le fil conducteur du label Cittaslow ou Slow City). Alors que les grosses métropoles peuvent mobiliser des moyens importants, les petites localités ou intercommunalités doivent s’adosser à l’innovation : encore faut-il que la  volonté soit au rendez-vous… Quand pourrons-nous penser notre avenir avec les idées d’aujourd’hui et de demain ?

 

 

site : http://sylfen.com/fr/accueil/

Le futur de l’énergie, c’est l’hydrogène

L’hydrogène est une technologie disruptive dans le domaine de l’énergie. L’hydrogène prolonge l’autonomie des batteries. C’est une solution pour stocker et réutiliser l’énergie localement, pour alimenter des voitures propres, pour produire de l’électricité et de la chaleur pour tous les besoins.

Produire une énergie propre et locale est désormais facile et économique. Cependant, il n’est pas évident de maîtriser son approvisionnement à cause des intermittences de l’apport en énergie renouvelable (solaire, éolien). 

Pour s’assurer de toujours consommer l’énergie que l’on a soi-même créée, proprement et localement, il faut stocker les surplus et atteindre l’autonomie énergétique. C’est le dernier enjeu de la transition énergétique.

Sylfen, en partenariat avec le CEA, a développé une technologie de stockage sécurisé qui permet de stocker de très grandes quantités d’énergie. En associant l’hydrogène aux batteries traditionnelles, on peut maintenant stocker en toute sérénité la quantité d’énergie nécessaire à tout bâtiment. 

Grâce à l’hydrogène, vecteur d’énergie décarboné, utilisable tant pour alimenter des véhicules propres à pile à combustible que pour produire de l’électricité et de la chaleur en cogénération pour les bâtiments, éco-quartiers ou villes de demain, on peut maintenant s’alimenter en toute sérénité à partir d’énergies intermittentes.

Cela permet de consommer sa propre énergie produite localement, respectueuse de l’environnement et renouvelable, 365 jours par an.

Could create table version :No database selected