Place des Moines encore : lisez et voyez ce message de John Dawson

PLACE DES MOINES, SAINT-ANTONIN-NOBLE-VAL

Comme vous le savez peut-être, le conseil municipal de St-Antonin a fait établir par des architectes externes des plans pour la rénovation de la Place des Moines.  Leurs terribles dessins ont provoqué l’indignation dans la ville et des tentatives sont faites pour empêcher que cela n’aille plus loin.  Une exposition est présentée au Café de la Halle et la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin (SAVSA) a organisé une lettre ouverte au Conseil municipal que chacun peut signer en ligne.

J’ai fait un petit diaporama qui s’agrandira si vous cliquez dessus et vous pourrez ensuite passer en mode plein écran.

 

Vous pouvez signer la lettre de SAVSA ici: https://framaforms.org/projet-damenagement-de-la-place-des-moines-1564847238

Place des Moines : message à monsieur le maire

Suite aux échanges lors des différentes réunions concernant la place des Moines, dont celle du 22 octobre où M. J-P Colle était présent et m’a fait part de ses observations très en phase avec les miennes (ou réciproquement), j’ai reçu copie de la lettre qu’il vous a envoyée, lettre dont il a autorisé l’utilisation (voir pièce jointe en bas de cet article ] pour nourrir nos argumentaires et nos différentes démarches (pour ma part, Icomos France  : je fais partie du groupe de travail « site, paysages et espaces patrimoniaux qui se réunit le 4 décembre  et la SPPEF).
Mais avant d’aller plus loin dans des réunions; j’aimerais savoir quelle réponse vous lui avez faite. L’avis de M. Colle est important : c’est une personnalité reconnue et son point de vue est pour nous  capital (et pèserait dans des démarches concernant le patrimoine). Nous sommes tous deux attachés à l’histoire du thermalisme et à la prise en compte de la cohérence patrimoniale de cette place qui est un haut-lieu de la ville : si on croit aux légendes, c’est là (comme le montrent les tableaux de Fauconnier) qu’Antonin a prêché et c’est là que la barque est venue atterrir. Plus certainement, la proximité de l’abbaye n’est pas étrangère à l’importance du lieu et les aménageurs du centre thermal ont su utiliser le miroir d’eau qui préexistait (chaussée de Roumégous) pour édifier un belvédère sur l’Aveyron qui avait une particularité : être vu dans les deux sens : voir la rivière et d’en face, voir la place des Thermes. Mais je ne vais pas refaire l’argumentaire.
Je vous ai aussi dit tout le mal que je pense de la cohabitation avec les automobiles ; il n’y aura jamais assez de places pour les voitures (généralement ventouses) et c’est une autre solution bien plus globale qu’il faut trouver : c’est d’ailleurs un des axes des recherches sur la mobilité qui pourraient être prises en compte  dans la charte cittaslow (« ville résiliente »). Je vous avais écrit à ce sujet proposant de faire de Saint-Antonin une ville pilote avec l’appui des services de l’Etat.
J’espère que sur ce dossier de la place des Moines, une solution harmonieuse pourra être trouvée, quitte à ce que nous prenions le temps nécessaire.

Place des Moines : exprimez-vous …et co-signez la lettre ouverte à M. le maire

Le prochain conseil municipal aura lieu ce mardi 19 novembre à 18h à la salle des congrès de la mairie. Ce sera l’occasion d’interpeller les élu(e)s sur le projet controversé de rénovation de la place des Moines. Soyons nombreux !

Lors du vernissage de l’exposition « place des Moines ? » au Café de la Halle, nous nous sommes accordés pour écrire une lettre ouverte aux élus de Saint-Antonin contre le projet d’aménagement. C’est chose faite. Vous pouvez la lire et la signer sur : https://framaforms.org/projet-damenagement-de-la-place-des-moines-1564847238.

Enfin, deux autres informations :

– Le compte-rendu de la réunion publique organisée par la Société des amis du vieux Saint-Antonin le 22 octobre dernier est en ligne : http://savsa.net/compte-rendu-de-la-reunion-debat-sur-la-place-des-moines-images-son-textes.

– L’exposition « place des Moines ? » se poursuit au Café de la Halle jusqu’à la fin novembre.

Au plaisir d’échanger prochainement,

Bonne journée.

Place des Moines : compte rendu de la réunion-débat du 22 octobre : un débat et des propositions

deux états : l’ancien et le futur
Le maire, Gérard Agam, est resté droit dans son projet, malgré une demande de « sursis » à statuer.

les comptes-rendus sont publiés ici : http://savsa.net/compte-rendu-de-la-reunion-debat-sur-la-place-des-moines-images-son-textes

La Dépêche a publié un article qui a été relayé ici : http://savsa.net/revue-de-presse-la-depeche-place-des-moines-la-parole-aux-habitants

Les participants ont pu poser les questions de détail ou plus générales. Globalement, l’assistance a découvert les propositions de Silène de Beaudouin et Caroline Bernard, urbaniste et architecte avec un autre regard : mais cela n’a pas convaincu le maire qui souhaite faire voter par le conseil municipal en novembre sur ce dossier et faire adopter (avec quelques aménagements mineurs pour faire plaisir) le plan qui a été montré.

Ce dossier pose une fois de plus la question de la méthode d’élaboration des projets ; la concertation ne peut se résumer à une consultation in fine et à un travail avec une commission extra-municipale restreinte et qui ne peut entrer dans le fond des dossiers.

Place des Moines : le débat public arrive le 22 octobre 2019

Organisé par la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin, ce débat est organisé in-extremis au moment où la municipalité va rencontrer (le 24)  le bureau d’études pour les derniers aménagements de détail ! Et voter le projet en novembre 2019.

Pour télécharger le flyer. ici  flyer_ reunion_pub_Placedesmoinesw

Informations et documents sélectionnés pour préparer le déhat  ;

http://savsa.net/22-octobre-2019-reunion-publique-autour-du-projet-de-la-place-des-moines

Commentaire personnel : je suis résolument hostile à la proposition qui a été retenue par la commission extramunicipale (restreinte) sur un petit nombre de variantes de la même solution qui met à mal le patrimoine thermal, le front de rivière devant le miroir d’eau, qui met des voitures sur la surface de la place (en épi) au nom du sacro-saint stationnement qui sera de toutes façons occupé de façon permanente, même s’il est dit « minute »

 

le projet retenu par la commission…

J’ai mis par écrit mes commentaire après les réunions ou voire – avant. Mais c’est comme si ce n’était pas intéressant car de toutes façons le projet était déjà quasiment retenu avant.Voici les deux documents. Celui de 2016 a été envoyé au bureau d’études par mes soins mais peu après, le chef de projet m’a informé que tous les échanges passaient par le comité de pilotage (dont évidemment nous n’étions pas !).

remarques de M. PERCHET_commission 12 août (commission du 12 août 2019)

dp_placedesmoines_commission 27 juillet (commission de 2016)

J’espère que les réactions seront nombreuses, voire que d’autres propositions émergeront, quitte à prendre du temps pour les travailler. On peut remettre en état la place provisoirement sans injurier l’avenir et prendre le temps (nous sommes slow city) pour faire un vrai projet participatif.


Signalons également la proposition beaucoup plus intéressante de créer un cheminement : place-bord de l’eau- passerelle piéton sur la Bonnette – Roumégous. Cette idée (qui n’est pas de moi) a été présentée en commission ; elle a retenu l’attention (mais pour plus tard !). Au vu de cette idée, commentaire « mais cela fait longtemps qu’on y pense ! »

J’avais glissé cette idée pour la valorisation des chaussées, dont bien sûr Roumégous et le miroir d’eau : revoir ce lien : https://nobilis-vallis.eu/archives/1015

 

Présentation de la fouille préventive place des Moines : quel avenir pour le passé ?

Le samedi 20 janvier, à l’initiative des Amis du Vieux Saint-Antonin, Bertrand Poissonnier, archéologue, est venu présenter en avant-première ce que la campagne de fouilles préventive a pu découvrir, dans le sous-sol de la place des Moines, là où se trouvait le cimetière de l’abbaye et du village pendant des siècles.

Le rapport sera public : les premiers enseignements sont claire : il y a beaucoup de patrimoine sous cette place et la fouille qui n’était que préventive devrait être poursuivie, approfondie car la mission 2017 n’avait pas pour objectif d’aller au fond (des choses) et de cette histoire.

Mais le petit débat qui a suivi a déjà ouvert des réflexions car la mairie va être à la croisée des chemins :

> soit refermer le dossier en laissant aux générations futures le soin de reprendre les fouilles. Cela suppose que les aménagements à venir de la place ne pourront être que superficiels. Dans ce cas, on se prive d’un patrimoine, d’une histoire alors que Saint-Antonin tire sa richesse en partie de cette abbaye…

Un sceau représentant l’abbaye (la fidélité n’est pas garantie) : l’autre face montre la barque de Saint-Antonin (photo d’écran, ce qui explique la couleur et la qualité)

> soit aller plus loin, plus profond et dans des campagnes de fouilles longues et qui demandent un financement, mettre au jour tout ce qui peut l’être, trouver la couche originelle (qui pourrait être romaine, si l’abbaye a pris la suite d’un établissement antique dont on ne sait rien…). Ce qui posera ensuite la question de la présentation des fouilles  : un plan en surface et un panneau de présentation a minima, une crypte archéologique laissant voir des éléments significatifs. Et, alors, que devient la place : pour moitié, une place de bord de l’eau, pour moitié, un site archéologique ? Comment faire ? Le débat n’est pas terminé.

D’autant que cette place a eu une autre histoire : celle du thermalisme. Histoire moins bien considérée par les Saint-Antoninois alors qu’elle est cohérente avec l’histoire de l’Aveyron, de la barque de Saint-Antonin, le rôle de la rivière. L’escalier monumental est bien là, l’établissement thermal aussi et la mobilisation citoyenne a écarté momentanément la menace qui plane sur le miroir d’eau créé par la chaussée de Roumegous. Mais rien n’est joué et méfions-nous des idées « modernes » qui, quelques années après, vivent mal et sont critiquées…  Nous en reparlerons


Lien pour accéder au document de l’inventaire https://www.dropbox.com/s/9esvzwaf59d364v/inventaire%20de%20la%20place%20des%20moines-%201.PDF?dl=0

PS  J’ai mis les images de la conférence éclairante de Bertrand Poissonnier en ligne sur le site web de la Société des Amis du Vieux Saint-Antonin  cliquez sur ce lien http://savsa.net/conference-de-b-poissonnier-sur-les-fouilles-inrap-place-des-moines-premieres-images

Fouilles archéologiques place des Thermes à Saint-Antonin

Place des thermes (ou place des Moines : ils sont allongés, dessous…) est venu le temps de l’archéologie, une fois la fête de Saint-Antonin terminée. Ce mercredi après-midi, nous avions vue sur les grands travaux : sur le sol, tranchée pour retrouver les couches fouillées autrefois par Serge Robert et, en l’air découpage et abattaage des arbres. Les visiteurs sont plutôt perturbés, d’autant que rien n’explique ce qui est en train de se passer.

De la même façon, quand on demande quel est le programme (de fouilles, d’aménagement), ce sont de grands points d’interrogation. Espérons être éclairés un de ces jours.